Du communisme :

Découverte et lecture d’un vieux texte aux beaux reflets d’actualité : Le catéchisme communiste.
Texte qui invite à revisiter l’histoire et à mieux comprendre le monde d’aujourd’hui.

1ère question : – Qu’est-ce que le communisme ?
Réponse : – le communisme est l’enseignement des conditions de la libération du prolétariat.

2ème question : Qu’est-ce que le prolétariat ?
Réponse : – Le prolétariat est la classe de la société qui tire sa subsistance exclusivement de la vente de son travail (1), et non de l’intérêt d’un capital quelconque, dont les conditions d’existence et l’existence même dépendent de la demande de travail, par conséquent de la succession des périodes de crise et de prospérité industrielle, des oscillations d’une concurrence sans frein. Le prolétariat, ou la classe des ouvriers est, en un mot, la classe laborieuse de l’époque actuelle (2).

(1) entendre : la location de ses aptitudes intellectuelles et physiques à fournir un travail.
(2) Avec les immenses progrès des sciences et des techniques intervenus, le périmètre de la classe laborieuse s’est largement élargi depuis la fin du XVIIIème siècle et déborde largement la notion de classe ouvrière telle qu’elle pouvait apparaître à l’époque. La classe laborieuse inclut aujourd’hui une majorité de techniciens, d’employés de commerce ou de bureau qui n’ont d’autre solution pour vivre que de « vendre leur travail ».

3ème question. – N’y a-t-il pas eu de tout temps des prolétaires ?
Réponse : Non. Il y a eu toujours des classes pauvres et laborieuses, et les classes laborieuses étaient la plupart du temps pauvres. Mais des pauvres, des ouvriers vivant dans les conditions que nous venons d’indiquer, donc des prolétaires, il n’y en a pas toujours eu, pas plus que la concurrence a toujours été libre et sans frein. (3)

(3) Si la pauvreté est une constante que l’on retrouve dans toutes les sociétés qui ont existé au cours de l’histoire, la notion de prolétariat ne concerne que la société capitaliste. Le prolétariat n’apparaît et ne se développe qu’au sein de cette dernière.

Fin de canicule

Sortie de Handicap Pyrénées (HRP) sauvée de justesse.
L’écrasante chaleur de ce mois d’ Août 2019 a fait place aux orages.
La sortie au plateau du Benou est remplacée par une visite à la « Falaise au Vautours ».

Repas pris dans la salle du Foyer Rural de Louvie-Juzon.


La journée se termine par une balade entre deux averses sur les berges du lac de Castets.

Estremère

Vendredi 9 août 2019.
Sortie au pic d’Estremère au dessus du col du Pourtalet.
Départ au petit pont de Peyrelue, passage devant la cabane où la bergère prend la pose pour présenter un fromage fait la veille.
Tout près du port vieux de Sallent, un sentier monte en diagonale vers le Nord pour arriver à une large épaule.
Le sommet est atteint en revenant vers le sud entre des barres rocheuses où poussent des Edelweiss.
Retour au point de départ en empruntant un couloir raide sans sentier qui conduit à la cabane de Tourmont.

Cabane de Tournemont