Jeunesse

Nul ne peut contester l’élégante beauté de la jeunesse, ni son insouciance. Dommage qu’elle ait parfois des difficultés à savoir séparer la violence et l’amour, la brutalité et les élans de générosité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.